Actus

Le 19/12/2016

E+C- : Les logiciels d’évaluation se mettent en ordre de bataille !

Pour la partie énergétique
Les logiciels de base restent les mêmes que ceux évalués pour l’application de la RT 2012 (voir la liste de logiciels). Le CSTB vient de mettre à disposition une nouvelle version du moteur de calculs (référence 7.5) permettant le calcul de l’indicateur BEPOS. Les éditeurs de logiciels travaillent actuellement sur l’intégration de cette nouvelle version et la mise à jour sera disponible dans les prochaines semaines. La synthèse d’étude thermique sera également mise à jour pour qu’elle soit compatible avec l’observatoire (RSET : Récapitulatif Standardisé d’Etude Thermique).
 
Pour la partie environnementale
Contrairement à la partie énergétique, il n’existe pas de cœur de calcul fourni par le CSTB. Sur la base de la méthode de calcul du référentiel Energie – Carbone, chaque éditeur devra produire son propre moteur.
Afin de pouvoir le commercialiser, le logiciel devra  ensuite faire l’objet d’une évaluation par la DHUP afin de juger de sa compatibilité avec le référentiel. Cette démarche a pour objectif de garantir l’homogénéité et la reproductibilité des résultats. Une synthèse standardisée est également mise en place (RSEE : Récapitulatif Standardisé Energie-Environnement).
Une fois jugé compatible avec la démarche le logiciel est inscrit sur une liste disponible sur le site de l’expérimentation (www.batiment-energiecarbone.fr). Actuellement aucun logiciel n’est évalué mais la liste de ces derniers devrait s’enrichir dans le premier trimestre 2017.
 
Ou en sommes-nous ?
Pour boucler la boucle, il ne manquera plus que la mise en ligne de l’observatoire afin de pouvoir inscrire les projets et déverser les récapitulatifs standardisés (RSET & RSEE).
Le 29/11/2016

Le bâtiment de demain se précise!

"Bâtiment à énergie positive & Réduction Carbone", voici le nom de baptême donné aux nouveaux labels lors d'une conférence de presse en date du 17 novembre 2016. Outre cet élément qui sera également décliné sous forme d'un acronyme "E+C-", de nouveaux volets ont été dévoilés depuis avec :
  • La mise en ligne d'un site dédié à l'expérimentation que vous pouvez retrouver à l'adresse suivante : www.batiment-energiecarbone.fr
  • La mise en ligne de l'observatoire pour la collecte des données de l'expérimentation qui sera pleinement opérationnel d'ici la fin de l'année 2016.
  • La constitution des comités technique et de pilotage dont vous pouvez retrouver la liste des membres sur le site de l'expérimentation.
  • L'actualisation de la base INIES au mois de novembre avec l'intégration de données génériques (par défaut) et de données conventionnelles pour divers étapes du bilan carbone (Énergie, lots chantiers, etc.) sur lesquels les éléments à disposition dans la base INIES était absents ou insuffisamment étoffés.
A l'heure actuelle, nos équipes poursuivent leur apprentissage sur ce nouveau référentiel afin de vous proposer un accompagnement complet d'ici quelques semaines. Les premiers résultats sortent mais avec beaucoup de données forfaitaire et un certain nombre de questions demandant à être précisées afin de ne pas faire fausse route. Pour le moment des éléments, et pas des moindre, restent manquants pour une mise en application "à grande échelle" sereine et sans ambiguïté. En effet nous sommes pour le moment dans l'attente de la mise à jour de nos outils de calculs pour le calcul du Bilan BEPOS et de la publication d'un référentiel par le Ministère du logement permettant d'identifier les logiciels éligibles à la réalisation du bilan carbone. Plus d'information sur www.batiment-energiecarbone.fr/evaluation/logiciels
Le 28/11/2016

Parenthèse solidaire...

A l'occasion d'un challenge organisé par l’Établissement Français du Sang de Chalon sur Saône les 17 & 18 novembre derniers, 11 membres de nos équipes sont allés donner leur sang dont 7 pour la première fois. Cette initiative solidaire nous a permis une nouvelle fois de porter les valeurs que nous défendons au delà des murs de nos bureaux.
Le saviez-vous?
  • Le sang a une durée de conservation de 42 jours
  • 50 % du sang collecté est destiné aux patients en chimiothérapie
  • 20% de la collecte de sang en région est remontée aux grands hôpitaux parisiens
Le 24/10/2016

Labels : Les référentiels publiés par le Ministère du Logement

Ce vendredi 21 octobre 2016, par le bief d’un communiqué de presse, Madame Emmanuel COSSE, Ministre du logement et de l’habitat durable a lancé l’expérimentation de la construction du bâtiment de demain.

Cette phase d’expérimentation volontaire doit permettre d’évaluer d’ici 2018 l’impact technico-économique des labels afin de calibrer au mieux la future réglementation thermique. Elle a également pour objectif de promouvoir dès cette fin d’année les bâtiments bas carbone et à énergie positive.

Elle se traduit par la mise en place de quatre niveaux de performance en matière d’énergie (Energie 1 à 4 avec indicateur "Bilan BEPOS") et deux en matière de carbone (indicateur "Carbone"). L’obtention d’un label se traduira par le respect conjoint d’un niveau d’ « Energie » et d’un niveau de « Carbone ».

La labellisation devra se faire de la même manière que pour les labels BBC en RT 2005, c’est-à-dire par un organisme certificateur conventionné par l’Etat.

Retrouvé l’intégralité du communiqué de presse au lien suivant : Expérimenter la construction du bâtiment performant de demain.

Le temps pour nos équipes d’analyser en détail le référentiel « Energie – Carbone » ainsi que sa méthode de calculs et nous reviendrons vers vous d’ici quelques jours avec plus de détails pour une mise en application rapide et un travail approfondi sur vos projets.

Le 24/10/2016

Fiche d'application

Une nouvelle fiche d'application sur le chauffage composite vient d'être publié sur RT-Bâtiment. Cette fiche d’application est actuellement source de nombreuses discussions et réflexions. Elle permet d’arbitrer trois configurations qui peuvent apporter des gains de Cep importants :

  1. Configuration « Base + Appoint » : Bien connue pour les installations combinant un poêle à granules/ bûches et des émetteurs d’appoint (panneaux rayonnant, chaudière, etc.) cette configuration est désormais étendue à d’autres combinaisons. Exemple : PAC air/air dans la partie jour et panneaux rayonnant dans la partie nuit. La puissance de la PAC étant trop importante pour la partie jour, l’excédent peut être reporté dans la partie nuit et ainsi effacer une partie de la consommation des panneaux rayonnants du calcul réglementaire.
  2. Configuration « complément par temps froid » : Le système d’émission principal assure l’intégralité des besoins par temps doux. Il est complété par un système d’appoint par temps froid. Exemple : Sèche serviette mixte (eau / électricité).
  3. Configuration « systèmes alternés » : Les systèmes de chauffage sont mis en œuvre, en fonctionnement, à des périodes différentes de l’année. Exemple : Ventilo-convecteur 2 tubes / 2 fils. Durant la mi-saison, le chauffage est assuré en électrique (23% des besoins) et hors mi-saison par fluide (77% des besoins).

Cette fiche d’application ouvrant de nouvelles opportunités technico-économiques n’hésitez pas à nous consulter.